Test de la BD Ar-Men : L’Enfer des enfers d’Emmanuel Lepage

La bande dessinée, encore appelée 9e art, est considérée par plusieurs personnes comme un art uniquement destiné aux enfants. Ces personnes ont tort d’avoir une telle opinion. Tout est dans le choix de son album de bande dessinée. Pour vous aider à faire un choix plus judicieux et vous retrouver sur le marché, nous avons réalisé un guide. Il est pour vous et contient une sélection des meilleures BD disponibles sur le marché. On y a ajouté quelques critères de sélection pour bien faire un choix. Le guide est disponible ici : Meilleure bande dessinée pour adulte

Notre test se portera sur l’ouvrage d’Emmanuel Lepage intitulé Ar-Men : L’enfer des enfers. Pour vous faire part du résultat de notre test, nous allons parler brièvement de l’auteur, faire la description de sa BD puis présenter le scénario.

Avis de l’album de la BD Ar-Men : L’Enfer des enfers d’Emmanuel Lepage

 

armen

Caractéristiques :

  • Nombre de pages : 96
  • Éditeur : Futuropolis
  • Année de sortie : 16 novembre 2017
  • Collection : Bandes Dessinées
  • Dimension : 33 x 1,3 x 23,5 cm

etoile 4.5

L’auteur de cet ouvrage se nomme Emmanuel Lepage. Il est né en 1966 dans le comté de Saint-Brieuc. Il a eu comme mentor le dessinateur Jean-Claude Fournier (auteur de Spirou) qu’il rencontra à l’âge de 13 ans. Ce dernier lui a enseigné ce qu’il faut savoir dans le métier avec les conseils nécessaires. Il commence à publier depuis 1983 et son premier album porte le titre « La Fin du monde aura-t-elle lieu ? ». Plusieurs œuvres sont à son actif et nous retrouvons parmi elles la BD Ar-Men : L’Enfer des enfers.

Nous continuerons notre test avec la description de cette bande dessinée.

Description

L’Enfer des enfers d’Emmanuel Lepage bd

L’ouvrage que nous propose Emmanuel Lepage relate plusieurs histoires très émouvantes et captivantes. L’enfer des enfers est un phare au milieu des vagues et les vents d’un océan au loin de l’île de Sein. On trouve dans cet ouvrage, divers récits comme ceux de la construction du phare, le jeune gardien du phare, celui qui l’aide et la légende de la ville d’Ys. La particularité de l’ouvrage se trouve dans le fait que ces différentes histoires sont intimement liées. Le livre est paru le 16 novembre 2017 et compte en tout 96 pages. Il est fait sur le format 23 x 33 avec comme éditeur Futuropolis qui a conçu l’ouvrage dans les dimensions 33 x 1,3 x 23,5 cm. En attendant, nous allons continuer notre test en vous parlant du scénario mis en place par l’auteur.

Si vous aimez l’espace : Zoom sur la Bande Dessinée Dans la Combi de Thomas Pesquet

Scénario

Le Scénario de la BD Ar-men : L’enfer des enfers tourne spécialement autour du phare (enfer des enfers), du gardien, du récit de Moïzez et de la silhouette. Commençons par le phare en question, surnommé « l’enfer des enfers ». Il est ainsi surnommé parce qu’il est le phare le plus exposé et le plus difficile d’accès de la Bretagne (du monde) situé au large de l’île de Sein. Après cela survient Germain qui est l’un des gardiens de ce phare. Ce dernier a choisi décemment de fuir ses problèmes (ses blessures et sa solitude) pour s’y rendre.

L’Enfer des enfers d’Emmanuel Lepage

Due à la violence du vent et de l’intensité de la mer, la porte du phare fut endommagée. L’eau se frayant alors un chemin se heurte sur le crépi de l’escalier. Attiré par cela, Germain découvre alors les inscriptions de Moïzez à la hauteur des escaliers. Celles-ci sont l’histoire de Moïzez, son compagnon d’aventure Merlin, de la cité magnifique d’Ys, le bateau fantôme et de la construction du phare (enfer des enfers). Germain pris note et, après avoir fini ses tâches habituelles (entretien du phare), raconte encore et encore l’histoire qu’il a notée. C’est là qu’intervient la silhouette qui écoute notre ami Germain raconter cette histoire dans la salle de veille. Qui est-ce ?

Pour une bande dessinée pleine d’humour : Avis de la Bande Dessinée Freaks Squeele de Maudoux Florent

Voilà en quelques mots le récit de la BD de Emmanuel Lepage. Il est captivant et relie plusieurs histoires liées les unes aux autres. Pour les amoureux de la mer, du suspens, sans oublier les histoires de fantômes, cette BD est pour vous. Nous vous la conseillons. Lisez-la pour découvrir la silhouette.

bande dessinée